Retour aux articles

L’immobilier au Québec en chute libre?

Lors du troisième trimestre de 2022, les impacts de la hausse des taux d’intérêt se sont fait ressentir par une chute des ventes et des prix. Ainsi, des données ont été dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). La tendance risque de se poursuivre pour la prochaine année! Vous vous sentez inquiet ou simplement intrigué? Voici ce que nous pouvons comprendre des derniers mois.

Les données qui nous sont présentées confirment ce qui avait été anticipé il y a quelques mois. Tout d’abord, le nombre de ventes a baissé 18 % par rapport au troisième trimestre en 2021. Cela signifie que 18 146 transactions ont eu lieu au cours du troisième trimestre 2022. En effet, les fortes hausses consécutives du taux d’intérêt directeur enregistrées de mars à septembre sont d’une ampleur importante. Elles sont comparable à celles observées au début des années 90. Il fut de même entre juillet et septembre : les prix de l’immobilier ont reculé.

  • Le prix médian des unifamiliales a diminué de 10 %, soit de 448 694 $ (deuxième trimestre) à 400 000 $ (troisième trimestre) ;
  • Les copropriétés ont également connu une baisse significative du prix médian sur une base consécutive : 381 000 $ au deuxième trimestre, puis 359 000 $ au troisième trimestre. Il s’agit donc d’une baisse baisse de 22 000 $ ;
  • Aussi, l’APCIQ mentionne que les inscriptions en vigueur se sont établies à 29 166 au troisième trimestre 2022. Il s’agit d’un bond de 19 % par rapport au troisième trimestre 2021 et la première hausse, tous trimestres confondus depuis 2015!

Montréal sur une pente glissante?

C’est la Région métropolitaine de Montréal qui a enregistré la plus importante baisse au troisième trimestre de 2022. 

Pour la métropole, il est question de -23%, suivi de près pas la RMR de Gatineau (-19%). Les données démontrent une atténuation importante de la frénésie dans laquelle le marché immobilier se retrouvait depuis un bon moment déjà. Le nombre de mois nécessaires pour écouler l’inventaire des propriétés sur le marché a également augmenté. Vous pourrez de plus constater simultanément une chute des ventes conclues à la suite d’un processus de surenchère.

En région…

Les ventes à l’extérieur des régions métropolitaines québécoises ont connu un recul moins important que la moyenne provinciale au troisième trimestre, contrairement aux premier et deuxième trimestres. Effectivement seulement deux localités ont enregistré une augmentation importante de ventes résidentielles dans ce contexte de ralentissement transactionnel : Mont-Laurier (+21 %) et Sept-Îles (+5 %). À l’inverse, Mont-Tremblant a connu un recul significatif (-40 %), suivi par Rivière-du-Loup (-31 %), Charlevoix (-31 %) et Cowansville (-30 %).

Qu’en disent les économistes?

Il est prévu que les prix continueront de baisser jusqu’à la fin de 2023. Cela s’explique par le nombre en baisse d’acheteurs étant en mesure de contracter un prêt pour faire l’achat d’une propriété. De plus, pour ceux qui le sont, le montant n’est pas nécessairement suffisant pour passer à l’action dans l’immédiat. Par conséquent, cela ralentit le processus.

Enfin…

Que ce soit par :

  • la baisse du nombre de propriétés vendues ;
  • l’augmentation de l’offre ou du nombre d’inscriptions ;
  • les délais plus longs pour trouver un acheteur ;
  • la diminution des prix…

Il est finalement assez clair que nous assistons à un ralentissement du marché immobilier résidentiel important!

De notre côté, nous nous faisons le devoir de se tenir à jour en tout temps : nous surveillons constamment les délais de vente, le nombre d’offres multiples, les baisses de prix et, bien sûr, les prix par catégories d’immeubles et par secteur. Ne vous inquiétez pas, ces données ne nous font pas peur : au contraire elles nous motivent! Vous n’avez pas à traverser la tempête seul-e!

Le Groupe Lamarre est toujours prêt à s’ajuster selon les changements de marché. Nous mettrons les bouchés doubles et irons au-delà de vos attentes : c’est notre promesse!

Partager :
  • 476
  • 0